Promotions

Livres d'occasion

Editeurs

Lettre d'informations

Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergetinos. Tome 4 Agrandir l'image

Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergetinos. Tome 4

000271

Nouveau

Recueil des paroles inspirées et des enseignements des pères saints et théophores rassemblés à partir de tous leurs écrits inspirés, disposés de façon simple et profitable par le saint moine Paul surnommé Evergetinos fondateur du monastère de la Plus que sainte Mère de Dieu bienfaitrice.

Plus de détails

26,54 €

Fiche technique

AuteurPaul Evergetinos

En savoir plus

Table des propositions du tome 4

PROPOSITION 1 : Que la pauvreté est prescrite au moine. À quoi reconnaît-on un homme dénué d'attachement aux biens matériels. Et comment les Pères ont mené à bien le précepte de la pauvreté

PROPOSITION 2 : Que l'aumône matérielle est nécessaire aux gens du monde puisqu'ils ne sont pas sans ressources et qu'ils en retirent un immense profit. Et qu'ils doivent donner sans compter, même de leurs biens les plus précieux

PROPOSITION 3 : Que l'amour de l'argent est la plus funeste de toutes les passions

PROPOSITION 4 : D'où nait la charité envers Dieu, comment elle se manifeste et ce qu'elle accomplit

PROPOSITION 5 : Que l'hésychia en parole est la plus grande des vertus, et qu'elle est le fait des âmes élevées. En quoi elle consiste, et comment on la réalise

PROPOSITION 6: Comment maîtriser les pensées, et par quels moyens. Et jusqu'à quel stade elles ne nous méritent pas le tribunal

PROPOSITION 7 : Que l'élévation d'esprit et l'oubli sont la mort pour le fidèle, et que, semblablement, le souvenir continuel de Dieu et sa contemplation sont pour lui vie et destruction de tout mal

PROPOSITION 8 : Qu'il faut prier sans cesse. En quoi cela consiste et comment on mène ce précepte à bonne fin

PROPOSITION 9 : Que celui qui s'abrite toujours derrière le rempart de la prière se rend inaccessible à ses ennemis. Et c'est pourquoi il convient de s'y appliquer

PROPOSITION 10 : Quelle est la puissance de la prière. Que, grâce à elle, l'homme est uni à Dieu, et que, par elle, il reçoit tout bien de Dieu

PROPOSITION 11 : Que celui qui prie ne doit pas demander ce qui lui plaît, mais ce que Dieu juge utile pour lui

PROPOSITION 12 : Que celui qui demande à Dieu ce qui lui est profitable doit accueillir avec action de grâces les événements providentiels, même s'ils sont à l'opposé de ce qu'il voulait

PROPOSITION 13 : Que la prière doit être soutenue par la pratique. Et à quels signes on reconnaît qu'elle n'a pas été agréée

PROPOSITION 14 : Qu'est irrecevable la prière de celui qui conserve un grief contre quelqu'un, ou de celui qui n'apaise pas l'homme qui lui en veut

PROPOSITION 15 : Que la lecture des Écritures est nécessaire au fidèle. Et qu'il est immense l'avantage qu'on en tire

PROPOSITION 16 : Qu'il nous faut pratiquer ce que nous lisons, car le salut n'est pas dans les paroles mais dans les œuvres. C'est pourquoi la simple prise de connaissance [du texte] est inutile. Et qu'il faut que l'homme spirituel ne se contente pas de la lettre, mais qu'il se donne du mal aussi pour en pénétrer l'esprit

PROPOSITION 17 : Qu'il ne faut pas, par orgueil, entreprendre des recherches indiscrètes sur les questions élevées de l'Écriture, les dogmes, les mystères ou les jugements de Dieu

PROPOSITION 18 : Qu'il faut que le fidèle se tienne complètement à l'écart de la prétendue gnose et du commerce des hérétiques. Quelle est la sagesse selon Dieu. Et que, chez certains, elle se rencontre avec l'ignorance

PROPOSITION 19 : Que les démons ne peuvent rien contre les fidèles. Qu'il faut donc les mépriser et, quoi qu'ils fassent, ne pas les craindre, ni même leur accorder la moindre attention. Et comment discerner si la vision vient des bons anges ou des démons, car, souvent, ces derniers montrent de belles représentations pour égarer les plus simples, et ils consolent leurs âmes. Et quelle est la différence entre la vision divine et celle qui est démoniaque

PROPOSITION 20 : Que les rêves se présentent sous des aspects variés et qu'il est plus sûr de ne pas y croire. Et que les démons ne savent rien de l'avenir même s'ils feignent d'en savoir quelque chose, et le prédisent par conjecture

PROPOSITION 21 : Que les démons ne savent absolument rien de ce qui est dans le cœur de 1 'homme, ni par quelles passions nous sommes vaincus, mais qu'ils l'apprennent d'après ce que nous disons ou faisons

PROPOSITION 22 : Quelle est la mesure de l'impassibilité, quels en sont les caractères, et d'où ils viennent à l'homme

PROPOSITION 23 : Quand et comment faut-il s'appliquer à la théologie. Qu'est-ce que la parole de la sagesse spirituelle, qu'est-ce que la parole de la connaissance, et en quoi elles diffèrent. Et comment l'intelligence spirituelle en devient digne

PROPOSITION 24 : D'où vient que l'esprit soit fait participant de la grâce de Dieu et élevé à la contemplation. Comment cela se produit et comment s'y maintenir

PROPOSITION 25 : Des différentes formes de l'abandon de Dieu et de la déréliction. Et ce qu'il faut faire en ces états pour rappeler la grâce de l'Esprit

PROPOSITION 26 : Que la contemplation fait sortir d'elle-même l'intelligence spirituelle et la dispose à oublier toutes les choses d'ici-bas. Et que, pour les parfaits, la grâce de l'Esprit tient lieu de tout, nourriture, boisson et vêtement. Et que pour cette raison certains des saints, rendus puissants par la grâce et dépassant les limites de la nature, n'en ont usé que peu, ou pas du tout

PROPOSITION 27 : Que la dignité du sacerdoce est grande et qu'il ne faut pas y tendre. Que celui qui y est appelé doit la refuser par respect, surtout s'il pense que son élection vient d'un zèle humain et non d'un choix divin. Et qu'il faut agir de même pour le ministère de l'autorité et de l'enseignement

PROPOSITION 28 : Du Sacerdoce. Que celui qui l'exerce indignement attire sur lui-même le châtiment le plus sévère, tandis que celui qui sert dignement et avec attention se procure les plus grands biens

PROPOSITION 29 : Que célébrer la liturgie en solitude procure le plus grand profit. Et que, pour cette raison, on trouve cette pratique chez les Pères. Et que, au cours du saint Sacrifice, ce qui est du Ciel s'unit à ce qui est de la terre

PROPOSITION 30 : Que ce n'est pas seulement aux vivants, mais aussi aux morts, qu'est grandement profitable l'offrande faite à leur intention

PROPOSITION 31 : Qu'après la mort, il n'y a plus de pardon, sinon peut-être pour les péchés très légers, et même pour ceux-là difficilement. Et que celui qui aura été livré au châtiment ne pourra plus jamais en être retiré

PROPOSITION 32 : Quelle est la raison d'être et l'efficacité des sacrements. Et dans quel but il faut s'en approcher

PROPOSITION 33: Comment et quand il convient de s'approcher des sacrements, et avec quelle conscience

PROPOSITION 34 : Que la communion quotidienne est très profitable et qu'il est nuisible et dangereux de communier de temps à autre

PROPOSITION 35 : Que celui qui est soumis à une pénitence et ne participe pas à la sainte Synaxe, doit sortir de l'église avec les catéchumènes

PROPOSITION 36: Que l'ensevelissement dans l'église est profitable aux saints, mais source de châtiment pour ceux qui ont été condamnés

PROPOSITION 37 : Qu'un ensevelissement somptueux ne cause pas un petit dommage. Et que, pour cette raison, les amis de Dieu préfèrent, de loin, une mise au tombeau ordinaire qui leur semble plus avantageuse

PROPOSITION 38 : Qu'il ne revient pas à tous d'enseigner, mais seulement à celui qui en est chargé par la Providence divine parce qu'il en est capable, pratiquant ce qu'il enseigne, et maître de ses passions. Que celui qui n'a pas cette aptitude doit bien prendre garde à lui-même de peur qu'en voulant édifier les autres, il ne cause sa propre ruine. Et que certains, certes rares, sont directement dirigés par le Saint-Esprit depuis le commencement et, non seulement n'ont pas besoin de direction de la part des hommes, mais deviennent ensuite des guides pour les autres. Chose qu'il faut admirer, mais non imiter en détournant les yeux de sa propre faiblesse

PROPOSITION 39 : Que celui qui prononce des jugements sous l'inspiration du Saint-Esprit, même s'il n'est pas prêtre, est en accord avec Dieu en ce qu'il aura pu estimer juste. Que ce n'est pas seulement aux prêtres, mais aussi aux autres personnes pures, que Dieu a confié la mission d'enseigner. Ce qu'est le sacerdoce spirituel, et de quelle façon les solitaires, en l'absence de prêtre, doivent communier aux saints Mystères

PROPOSITION 40 : Que le pasteur véritable doit s'exposer courageusement à tout danger pour le bien des brebis, et veiller très soigneusement sur elles

PROPOSITION 41 : Que ceux qui ont reçu de Dieu le don d'enseigner, jouissent de la grâce avec d'autant plus d'abondance qu'ils s'efforcent de faire fructifier leur enseignement. Et qu'ils doivent donc enseigner avec diligence. Et que ceux qui écoutent leur enseignement avec indifférence seront soumis à un insupportables châtiment. Et qu'un supérieur doit rester dans son monastère et avoir un second pour se charger avec lui de la présidence

PROPOSITION 42 : Qu'il ne faut pas enseigner ni reprendre ceux qui ne sont pas sous notre autorité, même s'ils pêchent, à moins qu'ils ne nous le demandent. Et qu'il ne faut pas non plus prendre leur défense, même s'ils subissent l'injustice

PROPOSITION 43 : Qu'il ne faut pas abuser de son autorité sur ses disciples et leur prescrire les choses qui ne leur conviennent pas. Et que la grâce mène à bonne fin tout ce qui est accompli par obéissance, de façon humble et avec une bonne conscience

PROPOSITION 44 : Que celui qui fait le bien, même s'il est imparfait, ne doit pas y renoncer, mais y mettre plus d'ardeur et s'élever ainsi peu à peu vers la perfection

PROPOSITION 45 : Que le Supérieur doit enseigner aux plus faibles des frères, et parfois avec le concours des plus forts, l'obéissance, la patience et le reste de l'ascèse. Et qu'il doit traiter les débutants avec le plus de ménagement possible

PROPOSITION 46 : Qu'il ne faut pas exiger de tous la même ascèse, mais une ascèse proportionnée à la vie passée et à la complexion du corps

PROPOSITION 47 : Qu'il faut prendre soin surtout des malades et être un peu compréhensif à leur égard en ce qui n'implique pas la transgression d'un commandement de Dieu, afin qu'ils ne soient pas scandalisés. Et que c'est à la mesure de la force de chacun que les pratiques, les traits de vertu et les péchés seront jugés

PROPOSITION 48 : Qu'il ne faut pas accabler aussitôt de châtiments rigoureux celui qui a péché et qui est près de tomber dans le désespoir, mais le consoler de tout cœur et le relever de sa chute avec douceur. Et que, pareillement, il convient de recevoir favorablement celui qui a quitté la communauté mais est revenu ensuite

PROPOSITION 49 : Que le supérieur ne doit pas garder le silence à l'égard de ses frères qui commettent des fautes. Et qu'il doit plutôt les reprendre, les châtier et les soigner de toutes manières

PROPOSITION 50 : Qu'il faut chasser le pécheur incorrigible qui corrompt la communauté des frères et qui ne change pas, même après avoir reçu les soins convenables. Et que le supérieur ne doit pas se nuire à lui-même, ni aux autres, en usant à son égard d'une compassion excessive

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergetinos. Tome 4

Paroles et exemples des Anciens. Recueil ascétique de Paul Evergetinos. Tome 4

Recueil des paroles inspirées et des enseignements des pères saints et théophores rassemblés à partir de tous leurs écrits inspirés, disposés de façon simple et profitable par le saint moine Paul surnommé Evergetinos fondateur du monastère de la Plus que sainte Mère de Dieu bienfaitrice.

Donnez votre avis

Accessoires

4 autres produits dans la même catégorie