Livres d'occasion

Editeurs

L'homme centre de l'attention de Dieu Agrandir l'image

L'homme centre de l'attention de Dieu - Relié

002871

Nouveau

Le principe hypostatique chez saint Silouane et chez saint Sophrony

Auteur : Archimandrite Zacharias (Zacharou)

Editions Apostolia 2023

Ouvrage relié, couverture rigide

Plus de détails

18,96 €

Fiche technique

Hauteur 21.5 cm
Largeur 15 cm
Auteur Zacharias (Archimandrite)
Editions Editions Apostolia
Nombre de pages 358 pages
Reliure Relié

En savoir plus

Le thème du principe hypostatique est central dans la théologie de saint Sophrony. Au commencement, l'homme a été créé «à l'image et à la ressemblance» de Dieu et est devenu la «cible» de Sa bonté. Le merveilleux don que l'homme a reçu, c'est-à-dire sa capacité à croître et à parvenir à l'accomplissement de sa vocation grandiose, se nomme le principe hypostatique. L'homme dans son accomplissement devient une «personne», ou en d'autres termes une «hypostase», semblable à son Archétype, le Christ. Selon l'enseignement de saint Sophrony, la personne des saints témoigne du principe hypostatique en l'homme : ils ont atteint la ressemblance au Christ et sont porteurs de Sa parole.

Dans ce livre, l'archimandrite Zacharias, disciple de saint Sophrony, traite du principe hypostatique à la fois dans la vie et l'enseignement de saint Silouane et de saint Sophrony. Il explore les différentes facettes de ce thème en relation avec le dogme et l'ascétisme orthodoxes, qu'il a présentées dans sa thèse de doctorat. Ses textes antérieurs, ainsi que des conférences en Angleterre, en Grèce et en Amérique, constituent la base de ce livre.

Table des matières

Note du traducteur

Note de préface à l'édition grecque

Introduction

LE DIEU DE NOS PÈRES

1.«Je Suis Celui Qui Suis » : la révélation de la Personne du Christ dans la vie de saint Sophrony

2. La personne : le fruit de la vision de la Lumière incréée

3. Le portrait de la personne dans saint Silouane

LE CHRIST, PÈRE DU MONDE À VENIR

4. La théologie en tant qu'état spirituel de la personne

5. Le principe hypostatique, un don unique du Dieu-Trinité Créateur

6. Le caractère hypostatique de la vie et du ministère de saint Sophrony

TU M'AS FAIT CONNAÎTRE LES CHEMINS DE LAVIE

7. Le chemin de la personne

8. L'obéissance à la volonté divine et la liberté des enfants de Dieu

9. Le Nom divin et la prière hypostatique

10. Les larmes : la guérison de la personne

Épilogue : Sur le principe de la personne

Extrait de l'introduction

«Qu'est-ce donc que l'homme, pour en faire si grand cas, pour fixer sur lui ton attention, pour l'inspecter chaque matin, pour le scruter à tout instant? ...

Pourquoi m'as-tu pris pour cible? »

Jb 7, 17-20

Le Seigneur est proche, Il est toujours près de nous et nous visite, du matin au soir et du soir au matin. Béni est celui qui perçoit Sa visite. Le don de la croix, d'où jaillissent tous les autres dons, a fait connaître l'attention de Dieu envers l'homme, Son regard qui ne le quitte pas, Sa sollicitude et Ses visites. La croix a révélé à l'homme qu'il était la cible de la providence de Dieu. Si un homme accepte les conditions de la croix et la porte, il devient alors un ami de la Croix du Seigneur, un signe admirable pour sa génération.

Quelle est la capacité de l'homme qui lui permet d'être ainsi la cible des visites du Seigneur? Lorsque Dieu a créé l'homme à Son image et à Sa ressemblance, Il lui a conféré un don qui est le principe hypostatique, afin que l'homme puisse bénéficier d'une croissance en Dieu. C'est l'aptitude de chaque homme d'être sensible et réactif aux visites divines, et en outre de conserver leurs traces. C'est le «lieu» dans le cœur profond de l'homme où la Lumière incréée de Sa Face se manifeste et où Dieu communique avec l'homme. Si nous n'avions rien en nous d'une quelconque ressemblance à Dieu, nous ne pourrions rien connaître de Dieu; mais Il nous a créés de telle manière que nous puissions Le connaître et demeurer en Sa présence. Lorsque nous acceptons notre croix, Il déverse sur elle Sa grâce afin que ces traces se gravent en nous de manière indélébile. Alors, par cet état de disciple, Il nous donne le potentiel pour parvenir à la ressemblance permanente avec Lui, et dire en Son Nom: «Maintenant, ô mon Christ, en Toi et par Toi, moi aussi, je suis».

Le Christ est le resplendissement de la gloire du Père, la «véritable image de Sa Personne (hypostase) ». En Lui fut récapitulé tout ce qui est divin et tout ce qui est humain. L'amour «jusqu'à la fin, jusqu'à l'extrême» est le contenu de la Personne divine. «Ayant aimé les Siens qui étaient dans le monde, Il les aima jusqu'à la fin» et donna Sa vie pour le monde. L'homme fut créé comme une personne potentielle, à l'image du Christ, la Personne véritable, qui se révéla comme «JE SUIS». Bien sûr, l'homme ne peut connaître Dieu par sa propre force. Personne n'a jamais vu Dieu le Père, mais le Fils L'a révélé parce qu'Il est «l'image du Dieu invisible». De façon similaire, le Saint-Esprit témoigne de la divinité du Christ et forme Son image dans le cœur de l'homme.

Avant même l'Incarnation, la Croix et la Résurrection du Christ, l'Esprit Saint a donné aux prophètes de l'Ancienne Alliance des signes précurseurs de la venue du Messie. Lorsque le Saint-Esprit a couvert de Son ombre le psalmiste David, ce dernier a été capable de saisir et d'exprimer les plus élevées des pensées divines, annonçant tout le chemin du Christ et tous les stades de notre relation avec Lui. À travers le don qu'il reçut de parler directement au Seigneur, le principe de la personne se trouva manifesté en lui, de sorte qu'il put l'exprimer dans ses psaumes: «Ma substance (hypostase) ne T'a pas été cachée, quand j'ai été façonné dans le secret».

...

30 autres produits dans la même catégorie