Promotions

Livres d'occasion

Editeurs

Nouveau L'âme et la résurrection - Dialogue avec sa sœur Macrine - Grégoire de Nysse Agrandir l'image

L'âme et la résurrection - Dialogue avec sa sœur Macrine - Grégoire de Nysse

002959

Nouveau

Auteur : Grégoire de Nysse

Editions Lessius

Collection : Donner raison

Plus de détails

18,96 €

Fiche technique

Hauteur 20 cm
Largeur 14.5 cm
Auteur Grégoire de Nysse (Saint)
Editions Editions Lessius
Collection Donner raison
Nombre de pages 186 pages
Reliure Broché

En savoir plus

Le célèbre dialogue platonicien sur l'âme et sur la résurrection est aussi discours de consolation: Grégoire a connu plusieurs deuils - dont celui de son frère Basile le Grand - et, lorsqu'il se rend auprès de sa sœur Macrine pour partager sa peine, il la trouve agonisante. Celle-ci lui fait part de ses réflexions de moniale chrétienne sur la mort et sur la résurrection, discutant entre autres de l'idée de la réincarnation.

Grégoire démontre aux chrétiens et aux païens que la foi n'est pas absurde et qu'elle résiste aux objections de la philosophie et va jusqu'à proposer une forme de philosophie plus cohérente.

Cette nouvelle traduction constitue un apport majeur dans l'édition scientifique du texte. En proposant un nouveau plan, dégagé récemment par la recherche en rhétorique, elle en renouvelle l'intelligence. L'introduction, la traduction et les notes établies par Bernard Pottier permettent de mieux comprendre que ce dialogue représente un moment crucial d'interrogation dans l'évolution fulgurante de la pensée de ce puissant Père de l'Eglise.

Bernard POTTIER s.j. enseigne la théologie dogmatique et la philosophie à la Faculté de théologie jésuite de Bruxelles. Auteur d'une thèse sur le Contre Eunome de Grégoire de Nysse (Culture et Vérité, 1994), il collabore à Connaissance des Pères de l'Église et à la Nouvelle revue théologique. 

Table des matières

Introduction générale, par B. Pottier

I. Préliminaires

1. Choix du texte grec

2. Structuration rhétorique de ce dialogue

3. Amplifications des thématiques

4. Un dialogue. Réalité historique ou fiction littéraire ?

5. Un dialogue qui est aussi un discours de consolation

6. Composition du texte. Plan du traité

7. Le style imagé de Grégoire de Nysse

II. Interprétation du texte

1. Un Phédon chrétien?

2. L'ambivalence interprétative de la Forschung

3. Un devancier d'envergure: Méthode d'Olympe, adversaire d'Origène

III. Présentation des thèmes principaux

1. L'immatérialité de l'âme

2. Un lien infrangible de l'âme au corps

3. La question des passions

4. La métempsycose

5. Sur la résurrection comme apocatastase restauratrice

DE GRÉGOIRE, ÉVÊQUE DE NYSSE : DIALOGUE SUR L'AME ET SUR LA RÉSURRECTION AVEC SA PROPRE SŒUR MACRINE

Introduction

Narration: Grégoire, endeuillé par la mort de son frère Basile, rencontre sa sœur Macrine mourante

Dialogue : Ni la philosophie ni la foi ne nous rassurent devant la mort ; or, une vie sans espérance future ne peut être vertueuse

Première partie. Nature de l'âme avant la mort

Introduction : les deux positions opposées en présence

A. Établissement des prémisses

1. Preuve de l'immatérialité de l'âme

a) Analogie entre l'activité de l'âme et l'action de Dieu sur le monde. Première définition de l'âme : substance créée, vivante et intelligible

b) Témoignage des sciences. Médecine, astronomie (deux fois), géométrie (par prétérition)

2. Réfutation de la matérialité de l'âme. Jouet mécanique, orgue hydraulique

3. Retour à la preuve

a) Deuxième définition de l'âme, par son immatérialité surtout

b) Ressemblance, mais différence cependant, entre Dieu et l'âme

B. Conclusion .

1. Le lien corps - âme existe pendant la vie, mais aussi bien après la vie

2. Dernière réfutation de l'objection matérialiste

Deuxième partie. Les passions de l'âme avant la mort

A. Première objection : les mouvements de désir et de colère dans l'âme appartiennent-ils à son essence?

Réponse 1. La Bible (Gn 1,26) et même certains païens répondent que non

Réponse 2. L'exemple de Moïse impassible et les païens prouvent que les passions sont comme des verrues sur l'âme

B. Deuxième objection: n'existe-t-il pas un rôle positif des passions?

Réponse 1. Reprise du récit de la création de l'homme

Réponse 2. Utilisation des passions en vue de la vertu, expliquée à partir de Mt 13 (la parabole de l'ivraie)

Troisième partie. Survie de l'âme après la mort

A. Premier problème : où est l'Hadès ?

Réponse 1. Étymologie: Hadès signifie « invisible »

Réponse 2. Les sciences ainsi que l'Écriture (Ph 2,10) semblent situer l'Hadès quelque part

Réponse 3. Conclusion : Même une localisation de l'Hadès ne gênerait pas notre propos

B. Deuxième problème: si l'on accepte la résurrection, comment l'âme reconnaitra-t-elle son corps?

Réponse 1. L'exemple du peintre

Réponse 2. L'âme reconnaîtra son corps car elle est d'ordre intelligible

Réponse 3. L'exemple de la poterie

C. L'Écriture ne contredit-elle pas notre recherche?

Réponse 1. Interpréter la parabole de Lazare (Le 16), grâce au thème de la vertu

Réponse 2. Accord de la parabole avec notre recherche

Réponse 3. Introduction du thème de l'impassibilité. Exemples : mauvaise odeur et fantômes

Quatrième partie. Purification de l'âme après la mort

A. La suppression du désir par l'impassibilité ne supprime-t-elle pas l'appétit du bien?

B. Réponse de Macrine

1. Le Dieu-beauté attire lui-même l'âme qui lui ressemble, si bien que la jouissance remplace le désir

2. Cette force d'attirance opère la purification, même douloureuse (trois exemples)

3. Consolation face à cette douleur : L'âme grandira et le corps embellira

Cinquième partie. Rejet de la transmigration de l'âme

A. Cette thèse païenne pour une part concorde avec le dogme de la résurrection, pour une autre part s'en éloigne. Trois variantes de la

thèse païenne

B. Réfutation

1. La transmigration dans des animaux et des végétaux supprime les différences entre les êtres et va contre le bon sens

2. L'explication païenne du cycle de la transmigration

a) Soit elle mélange les caractères du bien et du mal

b) Soit elle attribue au hasard ce qui revient à la providence

C. La doctrine chrétienne de la résurrection

1. Préalable : La création est œuvre de la volonté de Dieu, sans matière antérieure

2. Au départ, corps et âme humains surgissent simultanément

3. Au terme, l'humanité cessera un jour d'augmenter

Sixième partie. Introduction au mystère de la résurrection

A. Grégoire exige que l'on aborde enfin la résurrection

B. Macrine répond par la Sainte Écriture

1. Les psaumes 103 et 117 et le rétablissement de toutes choses Ph 2,10

2. Autres textes : Éz 37; 1 Th 4 et 1 Co 15

C. Insatisfaction de Grégoire : exposé des apories concernant le mode de la résurrection

1. Soit ressuscitera le même corps délabré, soit il sera sain mais différent

2. Dans lequel de ses nombreux états physiques et moraux ressuscitera l'humain qui ne cesse de changer?

3. Soit ressuscitera le même corps avec des organes désormais inutiles, soit il ressuscitera sans ceux-ci, mais alors différent

D. Initiation au mystère de la résurrection

1. Première réfutation, sur base d'une définition de la résurrection comme retour à l'état primitif

a) L'expérience montrera que ces apories convaincantes ne sont pas vraies

b) Les conséquences physiques du mal et des passions disparaîtront

c) Seules subsisteront les conséquences morales de la vie du corps

2. Deuxième réfutation, par les paroles de Paul en 1 Co 15,35-38

a) Stupidité de qui mesure la puissance divine à son intelligence humaine .

b) Paul évoque la transformation en gloire de l'identité personnelle

c) En tous triomphera la vertu et l'humanité sera restaurée en Dieu

Bibliographie .

Le texte du De anima et resurrectione de Grégoire de Nysse

Les traductions du De anima et resurrectione de Grégoire de Nysse

Autres ouvrages de Grégoire de Nysse

Autres ouvrages

30 autres produits dans la même catégorie