Livres d'occasion

Editeurs

Lettre d'informations

Nouveau La vie de l'archiprêtre Avvakum par lui-même Agrandir l'image

La vie de l'archiprêtre Avvakum par lui-même

002580

Nouveau

Auteur : Archiprêtre Avvakum

Editions des Syrtes

Collection : Syrtes poche

Plus de détails

9,48 €

Fiche technique

Hauteur17.5 cm
Largeur11 cm
AuteurAvvakum (Archiprêtre)
EditionsEditions des Syrtes
CollectionSyrtes Poche
Nombre de pages235 pages
ReliureBroché

En savoir plus

Au début du XVIIe siècle, la Moscovie, sortie du temps des troubles, connaît un extraordinaire mouvement de réformes. Le nouveau patriarche Nikon se lance dans une transformation brutale de l’Église, suscitant de nombreuses protestations et aboutissant au schisme entre « vieille » et « nouvelle » foi, en 1667.
Le représentant et héros de la vieille foi c’est Avvakum, né en 1620 dans la région de Nijni Novgorod, curé de campagne, archiprêtre, intraitable et tolérant, prophète et père de famille. Avvakum condamne les premières mesures de Nikon. Il est exilé en Sibérie, affecté à une troupe brutale chargée de conquérir le fleuve Amour, confronté en permanence à la mort. Il y restera onze ans et en 1664 il est rappelé à Moscou par le tsar Alexis. Déporté de nouveau, traîné de geôle en geôle, relégué à l’extrémité de la Russie, il sera brûlé vif au bord de l’Océan glacial, en 1682. Pendant tout ce temps, il prêche, écrit, se fait le porte-parole de la vieille foi.
Avvakum est un extraordinaire écrivain. Sa Vie, composée par lui-même, est le chef-d’œuvre unique de toute la littérature russe avant le XIXe siècle. Écrite dans sa geôle de Poustozersk, La Vie représente à la fois la fin du Moyen-Âge et une extraordinaire naissance de la prose russe moderne parce qu’elle bouscule les genres, opère des renversements stylistiques et spirituels très modernes.

On y voit directement agir, parler, penser les Russes d’avant Pierre le Grand : Avvakum lui-même, le tsar Alexis, son confesseur Stepan, le patriarche Nikon. On y suit, par le Baïkal et l’Angara, la première expédition sur l’Amour, avec Pachkov, féroce conquistador dont Avvakum est à la fois l’aumônier et la victime. Tout cela dans une atmosphère savoureuse de miracles, d’observations précises et de bon sens paysan.

Ce texte, traduit du vieux russe, est un document essentiel pour tout curieux des choses russes, mais aussi pour l’historien des découvertes et pour l’ethnographe, pour l’historien de la religion, pour le psychologue et pour l’historien de la civilisation.

Mais La Vie a de quoi étonner et captiver bien d’autres lecteurs. Elle est écrite dans une langue imagée et personnelle dont l’imprévu se dispute parfois la rudesse.

La postérité de La Vie d’Avvakum est importante dans la culture russe; en 1872, Moussorgski s’en inspire pour son opéra La Khovanchtchina; le personnage de l’archiprêtre Touberozov des Gens d’Église de Nikolaï Leskov fait penser à Avvakum; Merejkovski écrit tout un poème inspiré par Avvakum en 1883, tandis qu’en 1900, Gorki voulait que La Vie entre dans les programmes scolaires.

Table des matières

Avant-propos

Avis au lecteur

INTRODUCTION :

La découverte du texte et les éditions

Les manuscrits

Les trois versions

La date

Pour qui et pour quoi fut écrite la Vie?

La forme

La valeur historique

La Vie dans la postérité

Les traductions

PRÉFACES

La langue

La charité

Dédicace

Prière

La vérité du Saint-Esprit dans le Credo

Sur les signes qui condamnent Nicon

Sur l'Alleluia

Sur la Trinité

LA VIE

L'enfance et la vocation

La vie pastorale régulière

A la cure de Lopatisci

La tentation vaincue et la vision

1° démêlé avec les autorités : la fille ravie

2° démêlé, avec jean d'Hérodion

1° voyage à Moscou

Retour à Lopatisci

3° altercation, avec Seremetev

4° altercation, avec Euthyme

Deuxième voyage à Moscou

Troisième voyage et séjour à Moscou

Rapports avec Nicon

Le grand conflit

À Moscou

Les voix de Neronov, supplique au tsar

La répression

Août 1653

Arrestation

À Saint-Andronic: l'ange dans la cellule

Guérison du possédé des Tissandiers

Dégradation de Longin .

15 septembre 1653

En Sibérie

A) Tobolsk

Conflit avec Struna

25 décembre 1654

La mort de Beketov

Départ

B) En Daourie

Paskov

Tempête sur la Tunguzka

Brouille avec Paskov pour deux veuves

Les montagnes de !'Angara

Le knut

L'hivernage à Fort-Bouriates

Sur le Bajkal et le Khilok

Naufrage

Du lac Irgen à l'Ingoda

Sur l'Ingoda et la Nera

Scènes de famine

Eudoxie et Thècle, les bienfaitrices

Agrippine

Guérison de deux possédées : colère de Paskov

La confession et la communion sans prêtre

Conversion de Paskov ..

C) Retour vers la Russie

Départ

L'archiprêtresse sur la glace

La poulette noire et la guérison des poules

Guérison du fils d'Eudoxie

L'expédition de Jérémie Paskov

Souvenir sur Jérémie

Avvakum miraculeusement sauvé du supplice

Rappel: voyage de Paskov, voyage d'Avvakum .

Pieux mensonge

Avvakum prêtre de sa famille

Le Bajkal

Doutes

Enisejsk

Rencontres avec les indigènes révoltés

À Tobolsk

À Moscou

Accueil et propositions

Rappel d'avertissements merveilleux

a) vision à Tobolsk

b) la glace entrouverte en Daourie

c) les pratiques religieuses et la négligence punie

La vie d'Avvakum à Moscou

La lettre au tsar

Exil sur la Mezen

Tribulations 

Retour à Moscou

A Saint-Paphnuce de Borovsk

Comparution devant le concile et déposition

A Saint-Nicolas-sur-grésa

Visites: Dieu, le tsar, les boiars

Deuxième séjour à Saint-Paphnuce

Les fols en Christ

Théodore, sa consultation, sa vie

Athanase

La condamnation

À Moscou

Devant le concile

Aux monts des Moineaux, à Saint-André, Saint-Sabba, Saint-Nicolas. Messagers du tsar : Basmakov, Markov, Lutokhin, Matveev

À Pustozersk

Épîtres au tsar

Exécutions sur la Mezen

Exécutions à Pustozersk et miracles

Réflexions sur la persécution et le martyre

LES MIRACLES

La désobéissance au directeur punie par la possession du frère

Guérisons d'autres possédés : Le Cyrilou

Philippe, sa rechute quand Avvakum bat sa femme; sa guérison, après la pénitence

Théodore de Tobolsk

Euphémie et les deux Basile

Anne-Agathe

Ciechanowiecka

Autres victoires

Pêches miraculeuses

Avvakum sauvé de la mort

Conclusion .

Sur la façon de joindre les doigts

Sur le sacrifice niconien

LA DERNIÈRE ÉPITRE AU TSAR ALEXIS.

Introduction

Tsar souverain

Notices sur les livres imprimés aux XVI° et XVII° siècles cités

Liste des ouvrages cités en abrégé

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La vie de l'archiprêtre Avvakum par lui-même

La vie de l'archiprêtre Avvakum par lui-même

Auteur : Archiprêtre Avvakum

Editions des Syrtes

Collection : Syrtes poche

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie